Léopold patine vraiment pour la première fois

La maman émôtive

Depuis que je suis maman, je suis émotive x 100. Perso, je m’en suis rendu compte peu après la naissance de Léopold, après avoir vu à la télé une nouvelle touchante, certes, mais qui franchement, dans ma vie d’avant-beubé, ne m’aurait pas arraché le 1/4 de toutes ces larmes. Wô.

Et depuis ce temps: Pub d’Apple, braille. Pub d’assurance, braille. Pub de lait, braille. Premier bricolage de la garderie (pas si beau que ça, #lesvraiesaffaires), braille. Première fois qui écrit le « L » de son nom, braille. Première fois qu’il nage 2 mètres, braille. Il essaie de montrer à son frère à jouer au p’tits bonhommes, BRAILLE.

J’exagère un peu. Je ne pleure pas à chaudes larmes à chaque fois mais, j’ai sérieusement les yeux mouillés. J’éprouve beaucoup de fierté d’accompagner mon fils, de bricolage, en attention envers son frère, doucement (ou pas pantoute, dépendant des jours) vers la vie adulte. J’éprouve beaucoup d’émotion de voir disparaître le bébé, le bambin. Cet être sous cette petite forme, n’existera plus jamais. Il laisse place à un enfant qui avant longtemps volera de ses propres ailes. Ou il volera peut-être des ailes de notre auto empruntée. Détail.

L’exploit du fiston (genre)

Mon dernier épisode yeux mouillés fut vendredi. Tsé avant qu’il ne se mette à pleuvoir et que toutes les patinoires de la ville (AKA notre parking) se mettent à fondre. Fait qu’on est revenus d’être allés acheter de beaux patins tout neufs pour Léopold et il voulait VRAIMENT les essayer. Comme mon chum et moi avions répétés toute la semaine que le stationnement était une vraie patinoire, ben devinez ce que Léopold m’a demandé de faire, live drette là. Je n’avais aucune raison de dire non.

Patin_whynotmoi

Après 15 minutes de chutes et d’essais, il a réussi à faire 3 mètres tout seul en patin pour atterrir dans mes bras. Il était si fier de lui. De le voir dans cet état euphorique, ça aussi ça m’a touché. BRAILLE. Fois 2.

Et j’ai tout de suite pensé à la nouvelle pub P&G pour les Olympiques. « Là pour les relever ».

Pub de P&G. Braille.

La pub célèbre les mamans des Olympiens mais aussi toutes les mamans et leur implication dans la vie de leurs enfants et le soutien qu’elles leurs apportent.

J’avais envie de vous la partager de toute façon et « l’exploit » en patin de Léopold cette semaine n’aurait pas pu mieux tomber. C’est comme si il savait, il a même prononcé les mots « Maman, s’il-te-plait aide-moi à me relever ».

Prenez-donc un moment pour vous féliciter du travail de maman que vous faites! Pas besoin d’avoir des enfants surdoués ou qui deviennent Olympiens pour être fière de nous.

Pis, BRAILLEZ-vous à chaque « première » de vos enfants aussi ?

Vous aimerez aussi:

  • L’histoire divertissante et non-concluante de la toute première fois que Léopold est monté sur des patins l’an passé.
  • Voici un autre belle pubs de P&G pendant les Olympiques de Londres. Si je me souviens bien, elle m’avait fait brailler itou. Lien ici.
Advertisements

5 responses to “Léopold patine vraiment pour la première fois

  1. Bon, bon, bon, as-tu pensé que ça se perpétue cette affaire-là? J’ai braillé en masse (la boule dans la gorge et les yeux dans l’eau) quand vous étiez petits (allô ma fifille ;-)) et j’ai toujours autant de fierté et d’émotions devant les accomplissements des superbes adultes que vous êtes devenus ton frère et toi.
    Pis… ça recommence avec les petits-enfants: les yeux mouillés et la grande boule de tendresse au milieu de l’estomac!
    Quel bonheur! Nous en avons de la chance.

Un commentaire? | Your turn to talk!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s